LAURENT CAVALIÉ

Alchimiste du chant populaire et poly-instrumentiste, Laurent Cavalié glane çà et là ses inspirations sur les terres du Languedoc.

Avec quelques tambours anciens, des percussions végétales, une mâchoire d’âne et son accordéon, il fait vibrer cette corde sensible qui nous relie à la mythologie populaire dans ce qu’elle a de plus noble.

Faussement rustiques et savamment métissés, ses chansons croisent avec malice les musiques populaires du monde (on pense parfois au Zydeco, blues de Louisiane), nous rappelant que la langue est rythme autant que poésie.
.

Alquimista del cant popular, lo Laurenç Cavalié fa partejar las palhetas que glena çai e lai sus sa tèrra lengadociana : dels cants atrapats a la volada, reciclats e arrengats al ritme de sas  tèmas e de sos sòmis sangmesclats. Aqueste cantaire percussionista es un orfèbre dels mots : los qu’òm li dona tròban una segonda vida ; los qu’inventa s’engulhan dins los caps e los còrs per nos rapelar que la lenga es ritme tant coma poësia. 

Amb quauques tamborns vièlhs, de percussions vegetalas, una maissa d’ase e son acordeon, lo Laurenç Cavalié ven far vibrar aquela còrda sensibla que nos religa a la mitologia populara dins çò qu’a de mai nòble.

Nouvelle création « Mon ombra e ieu » 2018  / Creacion novèla
Nouvel album disponible ici

Photo : Jacob REDMAN

Depuis plus de 20 ans Laurent Cavalié remet en pleine lumière le patrimoine oral languedocien : tout d’abord à travers un collectage qui lui a permis de recueillir des centaines de chansons nées entre Corbières et Minervois. Puis en popularisant ces thèmes à travers des projets musicaux variés : La Mal Coiffée dont il est le directeur artistique ; Du Bartàs où il officie en tant qu’accordéoniste-chanteur ; également en solo avec un premier album Soli solet paru en 2009.
En 2017 il a participé au spectacle Allez allez allez ! produit par la scène nationale de Narbonne, qui explore la passion des amoureux du rugby à travers une galerie de portrait de supporters. Laurent Cavalié a récemment collaboré avec Pierre Diaz (Rue Trivalle), Marie Coumes (Avem decidit qu’avem rason). Auparavant il a été musicien de théâtre pour la Cie Avant-quart puis pour le Théâtre de La Rampe. Musicien et co-fondateur des groupes Josep le Gavach (musiques populaires occitanes), la Chaloupe (chantier de chansons et musiques improvisées), Sophie et ses Occiputs (bal), il a rejoint à la fin des années 90 La Fabrique puis Le Comité pour une musique festive puisant dans le répertoire populaire Languedocien et le ragamuffin Occitan.
Il est l’un des fondateurs de Sirventés, coopérative artistique qui contribue depuis 1996 au renouveau de la scène occitane.


ESPACE PRO

Contact Tour : Joël Mespoulède / 06 78 73 50 20 / tourneur@sirventes.com

 

ALBUMS